Le Air Tractor AT-802F

 

Comme j'avais un moteur Cyclon 90 tout neuf qui n'est plus employé (installé initialement sur le grand Orlik) , j'avais cherché un nouveau modèle  à réaliser.

- Il serait plus petit et moins lourd que mon pzl pour être mieux adapté au moteur et à une hélice de 14 ou 15 pouces.

- Ce serait encore un modèle monomoteur à turbobrop. (ça c'est ok pour obtenir le centrage facilement en électrique + lipos!)

- il aurait un train fixe (un peu dégoûté des problèmes de train rentrant pour le moment ;-))

- Il n'aurait pas de grande verrière monobloc ;-))

- ça devrait être un modèle facile à faire voler par tous les temps (il devrait devenir mon modèle de tous les dimanches)

- il sera quand même maquette et équipé de volets comme le vrai (car j'aime ça!)

J'ai donc choisi ça :

 

Air Tractor AT-802F

en 2m20 d'envergure

C'est un bombardier d'eau dérivé des plus gros modèles d'avions agricoles.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

26/11/2006

Les dessins du AT802 sont à peu près terminés!

J'ai commencé les découpes:

je commence par les ailes creuse en plusieurs tronçons:

la partie centrale et les parties avec volet et fourreaux de clés d'aile

on peut voir que le dièdre est donné par l'inclinaison de ces derniers dans l'épaisseur de l'aile (le passage des clés est découpé en même temps que le reste de la découpe et a été dessiné directement dans les fichiers.

Ces fourreaux sont réalisés en deux tours de tôle d'offset (alu) roulés directement sur les clés, collés à la colle universelle et assurés au scotch de carrossier.

ils sont déjà collés en place sur l'intérieur des intrados.

Les clés sont des tubes de carbone épais  de 16 et 12 mm.

les volets et les ailerons sont à fentes comme sur le vrai et le système d'articulation déporté maquette est fait au départ de pièces fraisées dans du circuit imprimé décuivré.

les commandes se font par l'intérieur de l'aile (comme j'avais fait sur mon Antonov AN2)

l'ensemble des morceaux d'une seule aile

ah non.. il manquait les saumons!

 

La construction à été interrompue  début 2007 pour cause de travaux domestiques, puis du cours de création de modèles CNC que j'ai donnés sur le forum et que j'ai publié ici, ainsi que de la construction du Pe-3 qui était l'exercice du cours...

 

Le 11/05/2007 :la construction du Air Tractor a maintenant vraiment repris...

 

J'ai expérimenté une nouvelle manière de découper les différentes sections des gros fuseaux:

les différents "secteurs" sont disposés dans le le même bloc pour diminuer la quantité de styro nécessaire. Dans ce cas j'ai divisé chaque section en 6 secteurs...

 

les secteurs sont assemblés par des petits "tenons" qui permettent un maintien à blanc (sans colle) des différentes pièces avant collage définitif.

ici la partie avant du fuseau.

le nez est découpé en deux pièces avec le passage pour les phares et le moteur (les fichiers tiennent compte de l'anti-couple et du piqueur moteur)

une des pièces du premier tronçon (qui est fort conique) est découpée dans le bloc qui contiendra le second tronçon...

Le nez, le premier et le second tronçon sont déjà découpés et assemblés à blanc...

Le passage d'aile est forcément découpé à posteriori dans le tronçon assemblé à blanc

La partie centrale de l'aile est provisoirement mise en place "juste pour voir"

découpe du troisième tronçon, toujours suivant la même méthode...

pour le dernier tronçon, découpé de manière classique, on commence par le passage d'aile

puis le passage de la dérive,

et enfin la forme proprement dite

le côté gaughe est découpé de la même façon, mais en miroir...

 

voilà les deux moitiés assemblées..

découpe de la partie arrière du cockpit

les deux petites sous-dérives sont découpées dans une chute...

voilà la partie arrière de l'avion assemblée...

les empennages ont été préalablement marouflés à la fibre avec ma méthode préférée...

On peut voir que l'arrière du fuseau laisse apparaître la structure tubulaire comme sur le vrai (ici ce sont des bâtons de brochettes en banbou)

Le train maquette est réalisé en fibre époxy

le cockpit est réalisé en partie cnc (le toit et la partie arrière) le reste du "chassis" est en balsa et bâtons de brochette (tubes sur le vrai) et les portières sont en VIVAK renforcé de petits longerons de balsa figurant les renforts des portières du vrai...

l'ensemble du cockpit sera démontable pour permettre un accès aisé à l'intérieur du fuseau...

la partie inférieur du réservoir d'eau est réalisée" en plusieurs pièces CNC collées puis poncées

le train principal à aussi été réalisé en fibres verre-carbone/epoxy

des renforts CTP sont collés dans le bas du fuseau pour recevoir la fixation du train.

le cockpit en place sur la partie centrale du fuseau. Les 4 portières sont ouvrantes comme sur le vrai...

La fermeture est assurée par de petits aimants...

Les charnières déportées à l'échelle sont réalisées avec des morceaux de cure dents mis en formes recouverts d'une gaine thermo-rétractable assurant l'articulation

Suite :